Pouilly (Moselle) Vivons Pouilly Ensemble

logo du site
  • Pouilly (Moselle)
  • Pouilly (Moselle)
  • Pouilly (Moselle)
  • Pouilly (Moselle)
  • Pouilly (Moselle)
  • Pouilly (Moselle)

Accueil du site > Pages annexes > L’ancien central téléphonique

L’ancien central téléphonique

blockhaus Le bloc fortifié situé à l’entrée de Pouilly est le central téléphonique de Metz-Sud, connu sous le nom allemand d’Abschnittszentrale (central de secteur).
Il existait neuf ensembles similaires autour de Metz, d’autres existent encore :
• A Metz nord, le bloc près du rond point et du terrain de foot de Lorry ;
• A Metz centre, au square du Luxembourg.
Tous ces centraux téléphoniques étaient interconnectés au central principal de Metz.
A partir du central de Pouilly était desservi la Feste Wagner (groupe fortifié de l’Aisne), le fort Yser (Orny), le bois de l’Hôpital et l’ensemble des troupes d’intervalles via des boîtes de coupures en pleine nature (la plus connue et visible étant située dans le petit parc à chevaux en sortant de Pournoy-la-Grasse direction les locaux de la Smasa).
Les connections étaient réalisées par des câbles de grandes puissances (jusqu’à 400 paires de fils téléphoniques).
« Les places de Metz et Thionville ont été fortifiées par les Allemands entre la fin du XIXe siècle et la fin de la 1ère guerre mondiale (Moselstellung). Dans ces 2 places, un réseau téléphonique spécifique a été mis en place relié à la place de Trèves puisque ces villes faisaient partie de l’Allemagne à l’époque.
L’existence de lignes téléphoniques enterrées du réseau de forteresse sur l’ensemble de la place de forteresse sur l’ensemble de la place de Metz et de Thionville (ces 2 villes étant reliées entre elles la transmission se faisant par téléphone entre les remorques d’écoute et le PC d’écoute (correcteur d’écoute) et entre le PC d’écoute et le PC de tir).
Le château de Buy est relié au central de Saint Julien par un câble qui transite par Argancy, Olgy et Malroy. La boucle de ce câble est fermée par Pouilly, Charly et Malroy. De point en point, des transmissions de la position Nord-Est de Metz fait partie d’un secteur dit « Secteur VI ».

Le bloc fortifié situé à l’entrée de Pouilly est le central téléphonique de Metz-Sud, connu sous le nom allemand d’Abschnittszentrale (central de secteur).
Il existait neuf ensembles similaires autour de Metz, d’autres existent encore :
• A Metz nord, le bloc près du rond point et du terrain de foot de Lorry ;
• A Metz centre, au square du Luxembourg.
Tous ces centraux téléphoniques étaient interconnectés au central principal de Metz.
A partir du central de Pouilly était desservi la Feste Wagner (groupe fortifié de l’Aisne), le fort Yser (Orny), le bois de l’Hôpital et l’ensemble des troupes d’intervalles via des boîtes de coupures en pleine nature (la plus connue et visible étant située dans le petit parc à chevaux en sortant de Pournoy-la-Grasse direction les locaux de la Smasa).
Les connections étaient réalisées par des câbles de grandes puissances (jusqu’à 400 paires de fils téléphoniques).
« Les places de Metz et Thionville ont été fortifiées par les Allemands entre la fin du XIXe siècle et la fin de la 1ère guerre mondiale (Moselstellung). Dans ces 2 places, un réseau téléphonique spécifique a été mis en place relié à la place de Trèves puisque ces villes faisaient partie de l’Allemagne à l’époque.
L’existence de lignes téléphoniques enterrées du réseau de forteresse sur l’ensemble de la place de forteresse sur l’ensemble de la place de Metz et de Thionville (ces 2 villes étant reliées entre elles la transmission se faisant par téléphone entre les remorques d’écoute et le PC d’écoute (correcteur d’écoute) et entre le PC d’écoute et le PC de tir).
Le château de Buy est relié au central de Saint Julien par un câble qui transite par Argancy, Olgy et Malroy. La boucle de ce câble est fermée par Pouilly, Charly et Malroy. De point en point, des transmissions de la position Nord-Est de Metz fait partie d’un secteur dit « Secteur VI ».

Retour à la page précédente



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF